Dumbo, The Flying Elephant – Attraction Disneyland

l'attraction Dumbo Flying Elephant

Après la réhabilitation de l’attraction Dumbo, The Flying Elephant, la curiosité m’a suscitée et j’ai fini par emmener ma petite famille à Fantasyland. La magie a opéré. Je revois Dumbo. Il garde son sourire d’antan. Reproduit en plusieurs prototypes (16) prêts à vous emmener voler sous un air de carnaval, l’éléphanteau porte sur son dos un maximum de deux adultes et un enfant, mais jamais un enfant seul ! D’ailleurs, dans ce manège avion, il doit toujours y avoir quelqu’un pour piloter la nacelle. Vous pouvez en effet l’élever dans les airs pour pouvoir admirer le panorama qu’offre cette attraction pour enfant. Vous pouvez aussi l’abaisser au ras des fontaines, juste à la surface de l’eau qui entoure l’îlot au sommet duquel Timothée, du haut de sa montgolfière, orchestre tout.

trouver l'entrée du manège Dumbo

Rappelons que Timothée est le camarade de Dumbo. Dès que la souris élève sa plume, le vol démarre. Pendant une durée de deux minutes, le temps d’une chanson ou d’un morceau de musique, le manège tourne autour de son axe central. Durant ces instants magiques, je me suis amusée à observer la dissymétrie provoquée par les différentes décisions des pilotes de chaque nacelle. Certains éléphanteaux volaient tout haut auprès d’autres qui se trouvent en bas. L’harmonie est toutefois présente. On peut synchroniser la hauteur de votre nacelle avec les autres. C’est tout simplement amusant. Je ne peux que vous recommander Dumbo, The Flying Elephant, ne serait-ce qu’une fois. L’attraction est classique, je l’avoue, mais cela vaut quand même le coup. Une petite recommandation : les plus petits montent les premiers !